Héraclite ou l’intuition de la science

Couverture de Héraclite ou l'intuition de la science (1982) extrait - Alain SOURNIA
ISBN : 2-903885-000-1
Dépôt légal : février 1982 (Épuisé)
Encore quelques exemplaires chez l’auteur

Héraclite d’Ephèse (VIe siècle avant J.-C.) fut, de son temps, surnommé l’Obscur. Il ne nous reste de son œuvre que quelques pages de sentences isolées et sibyllines. Cependant, à la lumière des connaissances scientifiques actuelles, ces Fragments prennent forme. Des concepts, des principes que l’on croyait modernes s’individualisent en même temps qu’ils s’organisent entre eux avec cohérence : renouvellement, évolution, polarité, antagonisme, interaction, niveaux d’organisation, système, relations d’incertitude, expansion de l’univers, logique du contradictoire… On ose parler ici d’un peu de tout, de la linguistique à la cosmologie, sans égards pour la traditionnelle barrière entre sciences de l’homme et sciences de la Nature. Une confrontation avec la Bhagavad Gîtâ est édifiante.

Une réflexion : Héraclite, philosophe grec pré-Socratique, est un Oriental ! Il représente, lit-on, « l’Occident avant la schizophrénie ».

Et la grande interrogation : les deux approches de l’intuition et de la raison (ou celles de la religion et de la science) peuvent-elles converger sur une même vision du monde ?

Texte complet : Héraclite ou l’intuition de la science

Table des matières :

I. Héraclite d’Ephèse et son temps
II. La « théorie » d’Héraclite
III. Nicolas de Cusa
IV. Structures logiques
V. Renouvellement perpétuel
VI. L’Un et le Multiple
VII. Par-delà le réductionnisme
VIII. De la contradiction
IX. Interaction
X. Agiter et laisser déposer.
Appendice : Fragments cités
Références bibliographiques
Postface

5
19
30
38
44
53
67
85
99
117
133
141
149