Le monde mental ment monumentalement

Couverture de Le monde mental ment monumentalement 2012 - Alain SOURNIA
2012, Publibook, 243 p.
ISBN : 978-2-342-00058-0
Titre emprunté à J. Prévert

Nous avons tous des questions sur la réalité des choses, sur la validité de nos pensées et sur tout ce qui se passe dans notre tête. Ne dites plus « Non merci, c’est de la philosophie » car c’est du monde qu’il s’agit, de votre monde ! pas de l’épouvantail dressé par… (voir texte). Au pied du mur devant ces questions, tout homme est « philo-sophe », en grec : il aimerait bien savoir. Vous êtes philosophe.

Il y a les réponses de la science, et les réponses de la philosophie, et celles de la religion, et puis les créations de l’écrivain et de l’artiste, et aussi les productions de la nature jetées sous nos yeux. Quelle cohue ! Pourquoi tant d’approches et pourquoi tant d’opinions différentes ? C’est à n’y rien comprendre, plus précisément à ne plus savoir s’il faut chercher à comprendre quelque chose. Prévert a jeté entre deux strophes une accusation terrible (c’est le titre du livre) qui met tout le monde en cause, tout… le Monde !

Voilà que la « philosophie sauvage » prend l’enquête en mains. Cela peut être intéressant puisqu’elle se prétend naturelle, naïve mais pas crédule, indifférente aux cloisons du savoir mais vigilante sur les pratiques de la pensée. Le résultat est un « voyage de découverte » parmi les siècles et les hommes avec pour grandes étapes : un certain primate nommé Homo qui devient ou s’autoproclame sapiens ; les modèles que lui fournit son ordinateur intégré (le cerveau) ; l’empilement des représentations jusqu’à la pensée ; la re-création du monde ; l’invention du Moi ; l’OPA de la conscience, le langage, les théories…

En prime est fourni un jeu de trois clefs, utilisable aussi comme détecteur de mensonge et qui fonctionne pour tous les phénomènes et toutes les pensées.

Texte complet : Le monde mental ment monumentalement

Table des matières

Avant-propos : Un cave se rebiffe
I – Genre Homo, espèce sapiens
1. Visionnaire : Herbert Spencer (1820-1903)
2. Hominisation et corticalisation
3. Vous avez dit « représentation » ?
4. Des représentations au Moi
5. Le Moi ou les Moi ?
6. Du Moi à la conscience
7. Le point
II – Rébellions, évasions
8. Visionnaire : Francis Bacon (1561-1626)
9. Langage des mots
10. Exquises figures de rhétorique
11. La Logique et les logiques
12. Récréation
13. Langage du rêve
14. Que de mondes !
III – Inutile de mentir ?
15. Visionnaire : Ludwig Boltzmann (1844-1906)
16. Qui donc ment ?
17. Information et système
18. Incomplétude
19. Catharsis
Index alphabétique des noms et notions
Notes et références

11
21
23
29
41
47
55
65
75
81
83
93
105
121
131
145
155
175
177
185
193
207
215
225
229