Zarathushtra dans l'École d'Athènes (détail). Génial Raphaël, peintre génial, était également instruit : il a casé sur sa fresque immense le personnage du mage choisi par le dieu unique Ahura Mazda. Zarathushtra précédait de mille ans la philosophie grecque, comme nous ne le savons que depuis peu.
Zarathushtra dans l’École d’Athènes (détail). Génial Raphaël, peintre génial, était également instruit : il a casé sur sa fresque immense le personnage du mage choisi par le dieu unique Ahura Mazda. Zarathushtra précédait de mille ans la philosophie grecque, comme nous ne le savons que depuis peu.

♫ Le Temps est un truc mnémotechnique.
♫ L’Instant, bicéphale comme l’info, vit ce que vivent les bulles.
Certains instants peuvent durer toute une vie, voire traverser des millénaires.
♫ Et l’éternité, toujours prête à dissoudre le temps dans l’instant ou inversement ? On ne peut pas parler d’éternité, basta !
♫ Ce qui importe dans le Temps, dit-on, c’est sa flèche. Mais il a plusieurs flèches, dit la PhS, et l’une d’elles s’appelle Évolution.
Sur cette grande page, tant ignorée, de la pensée antique, voir le petit essai Avesta Gatha ===>

Le temps : un truc mnémotechnique…

Le Temps n’a d’autre existence que celle d’un instrument de travail pour les représentations mentales. Néanmoins, il existe dur comme fer dans le monde mental —mais pas dans “Le monde mental ment monumentalement”.

Le Temps, dur comme fer ! comme la barre à mine qui traversa le crâne de Phineas P. Gage (1823-1860), artificier des Chemins de Fer aux États-Unis. Songez à l’infortuné, souffrez une seconde avec lui et retirez délicatement la barre du Temps de votre propre crâne. Si un problème vous turlupine, quel qu’il soit, prenez l’énoncé du problème et retirez-en délicatement le Temps. Et tout devient si clair !

Le sacro-saint Temps qui tant fait jaser… la PhS en a fait son affaire : c’est une disposition (géniale) adoptée par le cerveau humain pour se faire une “mémoire” (mot ambigu) et optimiser son action. Mais l’Instant, il fallait s’y attaquer, et autrement que par des subterfuges poético-affectifs en opposition avec une incontournable Éternité. Un petit ouvrage comme “Éloge de l’instant” Instant, c’est encore une volée de plomb pour le Temps. Comme la curieuse “Affaire des paillettes”… dans les Exercices.

Observer un électron est, pour l’homme, l’affaire d’un instant. Pour l’électron, l’instant des hommes dure une éternité. Pour les Hindous, le kalpa (4 milliards d’années) dure un instant.

L’évolution cosmique est une donnée scientifique étudiée, fort activement, par des (nombreux) cosmophysiciens. L’évolution minérale est une donnée scientifique étudiée par (un petit nombre de) chimistes. L’évolution biologique est une donnée scientifique étudiée par des (nombreux) biologistes.

L’évolution humaine, en particulier, est une donnée scientifique étudiée par de nombreuses disciplines (magnifiquement) associées depuis peu. C’est un concentré d’évolutions, par exemple de l’encéphale chez les Vertébrés, de la bipédie chez les Primates, de l’appareil phonatoire des Hominidés, etc.

L’Évolution (en majuscule) est un principe et un concept qui soulèvent tant de problèmes conceptuels, philosophiques, religieux, politiques et moraux quand il s’agit de l’égalité des chances et de la sélection.